1. Permis de conduire international
  2.  / 
  3. Blog
  4.  / 
  5. 10 faits intéressants sur le Cambodge
10 faits intéressants sur le Cambodge

10 faits intéressants sur le Cambodge

Quelques informations sur le Cambodge :

  • Population : Environ 17,5 millions d’habitants.
  • Capitale : Phnom Penh.
  • Langue officielle : Le khmer.
  • Monnaie : Riel cambodgien.
  • Le gouvernement : Monarchie constitutionnelle.
  • Religion principale : Bouddhisme Theravada.
  • Géographie : Située en Asie du Sud-Est, elle est bordée par la Thaïlande, le Laos et le Viêt Nam.

Fait 1 : Le Cambodge d’autrefois est le grand empire khmer.

Le Cambodge, autrefois connu sous le nom d’Empire khmer, était une civilisation puissante et prospère qui s’est épanouie en Asie du Sud-Est du IXe au XVe siècle. L’empire khmer était réputé pour son architecture, son art et sa culture, Angkor étant sa capitale et le centre de sa civilisation. L’héritage le plus emblématique de l’empire est le magnifique complexe de temples d’Angkor Wat, qui témoigne de l’ingéniosité et de la créativité du peuple khmer. Il y a 1000 ans, la population d’Angkor était d’environ un million de personnes, alors que les grandes villes européennes en comptaient moins de 100 000.

Fait 2 : De nombreuses espèces d’insectes sont consommées au Cambodge.

Au Cambodge, une grande variété d’insectes est consommée dans le cadre du régime alimentaire local. La cuisine à base d’insectes est profondément ancrée dans la culture cambodgienne et constitue une source traditionnelle de protéines depuis des siècles. Les insectes couramment consommés sont les grillons, les sauterelles, les coléoptères, les vers à soie et divers types de larves. Ces insectes sont souvent frits, rôtis ou grillés et assaisonnés d’épices pour en rehausser la saveur. Ces dernières années, les plats à base d’insectes ont également gagné en popularité auprès des touristes à la recherche d’expériences culinaires uniques. En outre, les insectes sont considérés comme une source de nourriture durable et respectueuse de l’environnement, ce qui en fait un aspect important de l’héritage culinaire du Cambodge.

Fait 3 : Il existe au Cambodge une rivière qui change de direction plusieurs fois par an.

La rivière Tonlé Sap, au Cambodge, est connue pour son phénomène unique appelé « inversion du flux ». Pendant la saison sèche, de novembre à mai, la rivière Tonlé Sap s’écoule vers le sud dans le Mékong. Cependant, pendant la saison des pluies, de juin à octobre, la rivière change radicalement de direction. Les fortes pluies font gonfler le Mékong, repoussant l’eau vers le Tonlé Sap et provoquant l’inversion de son cours. Ce phénomène entraîne l’inondation des plaines inondables environnantes et l’expansion du lac Tonlé Sap, qui est le plus grand lac d’eau douce d’Asie du Sud-Est. L’inversion du flux est un événement naturel crucial qui soutient l’écosystème de la région et les moyens de subsistance des communautés locales qui dépendent de la pêche et de l’agriculture.

Daniel Mennerich, (CC BY-NC-SA 2.0)

Fait 4 : Au Cambodge, un tiers de la population a moins de 15 ans.

Selon des estimations récentes, environ un tiers de la population cambodgienne a moins de 15 ans. Cette répartition démographique indique que la population du Cambodge est relativement jeune, avec une proportion importante d’enfants et de jeunes. Cette tendance démographique a des répercussions sur divers aspects de la société, notamment l’éducation, les soins de santé et les programmes de protection sociale.

Fait 5 : Angkor Wat est la plus grande structure religieuse du monde.

Angkor Wat, situé au Cambodge, est en effet la plus grande structure religieuse du monde. Il s’agit d’un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et l’un des sites les plus emblématiques de l’Asie du Sud-Est. Construit au XIIe siècle par l’empire khmer, Angkor Vat était à l’origine un temple hindou dédié au dieu Vishnou, mais il a ensuite été transformé en temple bouddhiste. Le complexe du temple couvre une superficie de plus de 162 hectares et présente des détails architecturaux complexes, des bas-reliefs étonnants et des flèches imposantes. Son ampleur et son importance architecturale font d’Angkor Wat une destination incontournable pour les voyageurs et un symbole du riche patrimoine culturel du Cambodge.

sam garzaCC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Fait 6 : Dans le passé, personne ne fêtait son anniversaire au Cambodge.

Dans la culture cambodgienne traditionnelle, les anniversaires ne sont pas célébrés de manière généralisée et de nombreuses personnes ne connaissent pas leur date de naissance exacte. Les étapes de l’âge, comme le passage à l’âge adulte ou l’accession au statut de moine, sont des événements plus significatifs. Cependant, avec l’influence de la culture occidentale et de la modernisation, les célébrations d’anniversaires sont de plus en plus courantes, en particulier parmi les populations urbaines et les jeunes générations. Toutefois, le niveau d’observance varie considérablement d’une région à l’autre et d’un groupe social à l’autre au sein du Cambodge.

Fait 7 : Le Cambodge possède des animaux uniques

Le Cambodge abrite un large éventail d’animaux uniques et fascinants en raison de ses paysages variés, notamment des forêts denses, des zones humides et des régions montagneuses. Voici quelques exemples notables d’animaux uniques que l’on trouve au Cambodge :

  1. Ibis géant: cette espèce d’oiseau en danger critique d’extinction est l’un des plus rares et des plus grands ibis du monde. Il se distingue par ses longues pattes et son bec recourbé. Il est considéré comme l’oiseau national du Cambodge.
  2. Le kouprey : Souvent appelé « bœuf de la forêt cambodgienne », le kouprey est une espèce de bétail sauvage de grande taille et insaisissable, originaire du Cambodge. Il est considéré comme l’un des grands mammifères les plus menacés au monde, avec peu d’observations confirmées au cours des dernières décennies.
  3. Poisson-chat géant du Mékong : Le fleuve Mékong, qui traverse le Cambodge, abrite le poisson-chat géant du Mékong, l’une des plus grandes espèces de poisson d’eau douce au monde. Il peut atteindre des tailles énormes, plus de 3 mètres de long et des centaines de kilos.
  4. Dauphin de l’Irrawaddy : Le tronçon cambodgien du Mékong abrite également le dauphin de l’Irrawaddy, une espèce unique connue pour sa tête arrondie et son apparence amicale. Il est considéré comme étant en danger critique d’extinction en raison de la perte d’habitat et de l’enchevêtrement dans les engins de pêche.
  5. Léopard nuageux : Ce grand félin insaisissable aux motifs magnifiques vit dans les forêts denses du Cambodge. La panthère nébuleuse est connue pour ses taches distinctives ressemblant à des nuages et pour son mode de vie arboricole, chassant et se reposant souvent dans les arbres.
Patrick Randall, (CC BY-NC-SA 2.0)

Fait 8 : Au Cambodge, le réveillon du Nouvel An est célébré en avril.

Au Cambodge, le Nouvel An, connu sous le nom de « Chaul Chnam Thmey » ou « Nouvel An khmer », est célébré en avril. Les dates exactes varient chaque année, car la célébration suit le calendrier lunaire cambodgien. Le Nouvel An khmer dure généralement trois jours et les festivités comprennent des cérémonies religieuses, des réunions de famille, des danses traditionnelles et d’autres activités culturelles. Elle marque la fin de la saison des récoltes et le début de la nouvelle année agricole. Pendant cette période, les gens nettoient et décorent leurs maisons, font des prières et des offrandes dans les temples et se livrent à divers rituels afin d’apporter chance et prospérité pour l’année à venir. C’est l’une des fêtes les plus importantes et les plus célébrées au Cambodge, qui attire aussi bien les habitants que les touristes.

Fait 9 : Le principal moyen de transport au Cambodge est le tuk-tuk.

Les tuk-tuks sont un mode de transport populaire et omniprésent au Cambodge, en particulier dans les zones urbaines et les destinations touristiques. Ces véhicules motorisés à trois roues, semblables aux pousse-pousse que l’on trouve dans d’autres parties de l’Asie du Sud-Est, sont largement utilisés pour les déplacements de courte distance dans les villes. Les tuk-tuks sont réputés pour leur prix abordable, leur commodité et leur capacité à se faufiler aisément dans les rues encombrées. Ils sont souvent ornés de décorations colorées et offrent aux passagers une expérience en plein air, leur permettant d’apprécier les images et les sons des rues animées du Cambodge. Les tuk-tuks sont conduits par des chauffeurs locaux qui jouent un rôle crucial dans le réseau de transport cambodgien, offrant aux habitants et aux visiteurs un moyen pratique et accessible de se déplacer.

Note: If you plan to visit the country and rent a car, check here if you need an International Driver’s License in Cambodia to drive.

shankar s., (CC BY 2.0)

Fait 10 : Le Cambodge a connu l’un des dictateurs les plus sanguinaires de tous les temps.

Sous le régime des Khmers rouges et du dictateur Pol Pot, à la fin des années 1970, le Cambodge a connu une période de brutalité et de violence extrêmes, connue sous le nom de génocide cambodgien. Au cours de ce chapitre sombre de l’histoire du Cambodge, on estime que 1,5 à 2 millions de personnes ont perdu la vie à cause des persécutions politiques, du travail forcé, de la famine et des exécutions.

Le régime communiste radical de Pol Pot visait à transformer le Cambodge en une utopie agraire en évacuant de force les zones urbaines, en abolissant la monnaie et la propriété privée et en imposant des politiques de travail agricole strictes. Les intellectuels, les professionnels, les minorités religieuses et les ennemis présumés de l’État ont été pris pour cible et soumis à la torture, à l’emprisonnement et à l’exécution dans ce que l’on a appelé les « champs d’extermination ».

Please type your email in the field below and click "Subscribe"
Subscribe and get full instructions about the obtaining and using of International Driving License, as well as advice for drivers abroad