1. Permis de conduire international
  2.  / 
  3. Blog
  4.  / 
  5. 10 faits intéressants sur le Brésil
10 faits intéressants sur le Brésil
April 05, 2024

10 faits intéressants sur le Brésil

Quelques informations sur le Brésil :

  • Population : Environ 215 millions d’habitants.
  • Capitale : Brasília.
  • Langue officielle : Le portugais.
  • Monnaie : Réal brésilien (BRL).
  • Le gouvernement : République constitutionnelle présidentielle fédérale.
  • Religion principale : Christianisme (principalement le catholicisme romain).
  • Géographie : Le Brésil est le plus grand pays d’Amérique du Sud, couvrant une superficie d’environ 8,5 millions de kilomètres carrés. Il a des frontières communes avec tous les pays d’Amérique du Sud, à l’exception du Chili et de l’Équateur, et possède des écosystèmes diversifiés, notamment la forêt amazonienne, les zones humides du Pantanal et le littoral atlantique.

Fait 1 : Plus de 60 % de la jungle amazonienne se trouve au Brésil.

La forêt amazonienne est la plus grande forêt tropicale humide du monde. Elle s’étend sur plusieurs pays d’Amérique du Sud, notamment le Brésil, le Pérou, la Colombie, le Venezuela, l’Équateur, la Bolivie, la Guyane, le Suriname et la Guyane française. Cependant, le Brésil abrite la plus grande partie de ce vaste écosystème riche en biodiversité, ce qui en fait un gardien essentiel de la santé écologique et de la biodiversité de l’Amazonie. La forêt amazonienne joue un rôle essentiel dans la régulation du climat mondial, la préservation d’une faune variée et la fourniture de services écosystémiques essentiels, tels que le piégeage du carbone et la production d’oxygène.

nick v, (CC BY-SA 2.0)

Fait 2 : Le principal symbole du Brésil est la statue du Christ à Rio de Janeiro.

La statue du Christ Rédempteur (Cristo Redentor) à Rio de Janeiro est l’un des symboles les plus emblématiques du Brésil. Cette statue colossale, qui se dresse au sommet du Corcovado, surplombant la ville, est un symbole mondialement reconnu de la chrétienté et un site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Le Christ Rédempteur n’est pas seulement une icône religieuse, c’est aussi un monument culturel et touristique qui attire chaque année des millions de visiteurs du monde entier. Les bras tendus de la statue symbolisent l’accueil et la paix, incarnant l’esprit d’hospitalité et de diversité du Brésil.

Fait 3 : L’équipe brésilienne de football a remporté cinq fois la Coupe du monde.

L’équipe nationale de football du Brésil a remporté cinq fois la Coupe du monde de la FIFA, un record. Les victoires du Brésil ont eu lieu dans les années suivantes :

  1. 1958 : Le Brésil remporte sa première Coupe du monde en Suède, en battant le pays hôte 5-2 en finale.
  2. 1962 : Le Brésil remporte sa deuxième Coupe du monde au Chili, en battant la Tchécoslovaquie 3-1 en finale.
  3. 1970 : Le Brésil remporte sa troisième Coupe du monde au Mexique, en battant l’Italie 4-1 en finale.
  4. 1994 : Le Brésil remporte sa quatrième Coupe du monde aux États-Unis, en battant l’Italie aux tirs au but après un match nul et vierge en finale.
  5. 2002 : Le Brésil remporte sa cinquième Coupe du monde en Corée du Sud et au Japon, en battant l’Allemagne 2-0 en finale.

Le succès du Brésil lors de la Coupe du monde de la FIFA en a fait l’une des équipes les plus performantes et les plus dominantes de l’histoire du football international.

GranadaCC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Fait 4 : Il y a plus de 400 aéroports dans le pays en raison des longues distances à parcourir.

Le Brésil est un vaste pays dont le territoire est étendu. Il dispose donc d’un grand nombre d’aéroports pour desservir ses diverses régions et s’adapter aux longues distances qu’impliquent les voyages intérieurs. Ces aéroports varient en taille et en capacité, allant de grands hubs internationaux dans des villes comme São Paulo, Rio de Janeiro et Brasília à des aéroports régionaux plus petits desservant des zones reculées de la forêt amazonienne et de l’intérieur du Brésil. L’abondance des aéroports au Brésil joue un rôle crucial dans la facilitation des voyages aériens et de la connectivité des transports, soutenant le tourisme intérieur, le commerce et le développement économique dans tout le pays.

Remarque : si vous prévoyez de vous rendre dans ce pays, vérifiez si vous avez besoin d’un permis de conduire international au Brésil pour conduire.

Fait 5 : Le Brésil est le lieu des carnavals les plus grands et les plus colorés.

Le Brésil est réputé pour accueillir certains des carnavals les plus grands, les plus animés et les plus colorés du monde. Le plus célèbre d’entre eux est le Carnaval de Rio (Carnaval do Rio de Janeiro), qui se tient chaque année à Rio de Janeiro et attire des millions de visiteurs du monde entier. Le carnaval de Rio est célébré par des défilés élaborés, des concours de samba, des fêtes de rue, des costumes et des chars extravagants, créant un spectacle de musique, de danse et de fête qui captive le public du monde entier.

Outre le carnaval de Rio, d’autres villes brésiliennes accueillent également des carnavals remarquables, chacun ayant ses propres traditions et son propre style culturel. Par exemple, le carnaval de Salvador est connu pour ses fêtes de rue animées et sa musique afro-brésilienne, tandis que le carnaval de Recife et Olinda est caractérisé par la musique frevo et maracatu, des costumes éclatants et des marionnettes géantes.

La saison du carnaval au Brésil est une période de célébration joyeuse et d’expression culturelle, avec des festivités qui durent plusieurs jours avant le Carême.

John Foxx from Washington, EUACC BY-SA 2.0

Fait 6 : Le Brésil est le plus grand exportateur de café

Le climat favorable du Brésil, ses vastes terres agricoles et son expertise en matière de culture du café en ont fait un leader mondial de la production et de l’exportation de café. L’industrie du café du pays remonte au XVIIIe siècle et, aujourd’hui, le Brésil représente une part importante de l’approvisionnement mondial en café.

Le Brésil produit une grande variété de grains de café, dont l’Arabica et le Robusta, l’Arabica étant le plus couramment cultivé. Les diverses régions du pays, telles que Minas Gerais, São Paulo et Espírito Santo, offrent des conditions de croissance idéales pour les plants de café, notamment un sol riche, des précipitations abondantes et des températures favorables.

Fait 7 : Le Brésil est l’un des pays présentant une mégadiversité.

On estime que le bassin de l’Amazone contient à lui seul environ 10 % des espèces connues dans le monde, ce qui en fait un point chaud de la biodiversité d’importance mondiale.

Outre la forêt amazonienne, le Brésil possède toute une série d’autres écosystèmes, dont la forêt atlantique, la savane Cerrado, les zones humides du Pantanal et les broussailles de Caatinga, chacun abritant une flore et une faune uniques, adaptées à leurs conditions environnementales spécifiques.

La mégadiversité du pays est encore renforcée par l’étendue de son littoral, la diversité de ses habitats marins et ses voies navigables intérieures, qui constituent des écosystèmes supplémentaires et abritent une grande richesse de vie aquatique.

Murray FoubisterCC BY-SA 2.0, via Wikimedia Commons

Fait 8 : Le Brésil est le berceau de plusieurs arts martiaux.

Parmi les arts martiaux les plus connus associés au Brésil, on peut citer

  1. Capoeira : peut-être l’art martial brésilien le plus connu, la capoeira combine des éléments de danse, d’acrobatie et de musique. Développée par des Africains réduits en esclavage au Brésil pendant l’ère coloniale, la capoeira était une forme d’autodéfense déguisée en danse pour éviter d’être repéré par les autorités coloniales. Aujourd’hui, la capoeira est pratiquée dans le monde entier et est connue pour ses mouvements fluides, ses coups de pied et ses balayages, accompagnés d’une musique rythmée jouée sur des instruments traditionnels.
  2. Jiu-Jitsu brésilien (BJJ) : Le jiu-jitsu brésilien est un art martial basé sur la lutte qui a évolué à partir des techniques traditionnelles japonaises de jiu-jitsu et de judo. Développé au Brésil au début du 20e siècle, le BJJ met l’accent sur le combat au sol, les prises de soumission et les techniques basées sur l’effet de levier pour vaincre des adversaires plus imposants. Le BJJ a acquis une notoriété internationale grâce à son efficacité dans les compétitions d’arts martiaux mixtes (MMA) et est aujourd’hui pratiqué par des millions de personnes dans le monde.
  3. Vale Tudo : Le Vale Tudo, qui se traduit par “tout est permis” en portugais, est un sport de combat sans limites originaire du Brésil. Semblables aux premières formes de MMA, les matchs de Vale Tudo permettent aux combattants d’utiliser une variété de techniques, y compris la frappe, la prise et les soumissions, avec un minimum de règles ou de règlements. Bien que le Vale Tudo ait été largement remplacé par le MMA moderne, il a joué un rôle important dans le développement des sports de combat au Brésil et au-delà.

Fait 9 : Il y a un désert au Brésil qui reçoit beaucoup de pluie.

Le parc national de Lençóis Maranhenses, situé dans le nord-est du Brésil, est souvent qualifié de “désert”, bien qu’il reçoive d’importantes précipitations. Malgré ses dunes sablonneuses et son aspect aride, Lençóis Maranhenses connaît un phénomène unique : l’eau de pluie s’accumule dans les zones basses entre les dunes pendant la saison des pluies, formant des lagunes temporaires et des bassins d’eau douce.

Le paysage du parc se caractérise par de vastes étendues de dunes de sable blanc entrecoupées de ces lagunes saisonnières, créant un environnement surréaliste et d’un autre monde. La saison des pluies se déroule généralement entre janvier et juin, lorsque les fortes pluies provenant de l’océan Atlantique tout proche réapprovisionnent les lagons du parc et soutiennent son écosystème diversifié.

Fait 10 : Le Brésil compte 23 sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO

Ces sites comprennent un large éventail de biens culturels, naturels et mixtes qui mettent en valeur le riche patrimoine et la beauté naturelle du Brésil. Des villes historiques et de l’architecture coloniale aux paysages naturels vierges et aux hauts lieux de la biodiversité, les sites brésiliens inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO soulignent l’importance culturelle et écologique du pays sur la scène mondiale. Parmi les sites brésiliens inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, on peut citer

  1. Ville historique d’Ouro Preto : Connue pour son architecture coloniale bien préservée et ses églises baroques, Ouro Preto était un important centre d’extraction d’or au XVIIIe siècle.
  2. Centre historique de Salvador de Bahia : Le centre historique de Salvador se caractérise par ses bâtiments coloniaux colorés, ses rues pavées et sa vibrante culture afro-brésilienne.
  3. Centre historique de São Luís : São Luís présente un mélange unique d’architecture coloniale portugaise et indigène, reflétant son riche héritage culturel.
  4. Sanctuaire de Bom Jesus do Congonhas : Ce sanctuaire présente une série de sculptures et d’églises baroques, dont l’emblématique “chemin de croix” d’Aleijadinho.
  5. Parc national d’Iguaçu : abritant les impressionnantes chutes d’Iguaçu, ce parc national est réputé pour sa beauté naturelle à couper le souffle et son écosystème diversifié.
  6. Zone de conservation du Pantanal : Plus grande zone humide tropicale du monde, le Pantanal est un haut lieu de la biodiversité qui regorge d’animaux sauvages, dont des jaguars, des caïmans et des capybaras.
  7. Réserves de la forêt atlantique du sud-est : Ces réserves protègent l’un des écosystèmes les plus riches en biodiversité au monde, la forêt atlantique, et sont essentielles pour les efforts de conservation au Brésil.
  8. Parc national de Serra da Capivara : Connue pour ses sites d’art rupestre et ses objets préhistoriques, la Serra da Capivara fournit des informations précieuses sur les débuts de l’histoire humaine dans les Amériques.
  9. Centre historique d’Olinda : le centre historique d’Olinda est réputé pour son architecture coloniale bien préservée, ses maisons colorées et sa scène culturelle animée.
  10. Brasilia : Conçue par l’architecte Oscar Niemeyer, Brasilia est célèbre pour son architecture moderniste innovante et son urbanisme.
  11. Place São Francisco à São Cristóvão : Cette place présente d’impressionnants bâtiments coloniaux et constitue un excellent exemple de l’urbanisme portugais au Brésil.
  12. Missions jésuites des Guaranis : São Miguel das Missões : Ces missions jésuites témoignent des échanges culturels entre les colons européens et les communautés indigènes guaranis.
  13. Complexe de conservation de l’Amazonie centrale : Protégeant une vaste zone de forêt tropicale amazonienne, ce complexe est crucial pour la conservation de la biodiversité et les cultures indigènes.
  14. Îles de l’Atlantique brésilien : Fernando de Noronha et Atol das Rocas : Ces réserves sont réputées pour leurs écosystèmes marins vierges et leur biodiversité unique.
  15. Zones protégées du Cerrado : les parcs nationaux de Chapada dos Veadeiros et d’Emas : Ces zones protégées préservent le biome du Cerrado, un écosystème de savane d’importance mondiale.
  16. Réserves de la forêt atlantique de la côte de la découverte : Ces réserves protègent des habitats vitaux pour les espèces menacées et contribuent à la conservation de la forêt atlantique.
  17. Rio de Janeiro : Les paysages cariocas entre la montagne et la mer : Les paysages emblématiques de Rio de Janeiro, notamment le Pain de Sucre et la plage de Copacabana, sont célébrés pour leur beauté naturelle et leur importance culturelle.
  18. Ensemble moderne de Pampulha : Conçue par Oscar Niemeyer, l’architecture moderniste de Pampulha est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.
  19. Site archéologique du quai de Valongo : Ce site archéologique de Rio de Janeiro témoigne de l’histoire de la traite transatlantique des esclaves au Brésil.
  20. Paraty et Ilha Grande – Culture et biodiversité : La ville coloniale de Paraty et les plages immaculées d’Ilha Grande sont reconnues pour leur importance culturelle et naturelle.
  21. Centre historique de São Salvador da Bahia : Le centre historique de São Salvador da Bahia est un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, connu pour son architecture coloniale et sa vibrante culture afro-brésilienne.
  22. Site archéologique d’Atapuerca : ce site archéologique situé dans le Rio Grande do Sul contient des preuves importantes de l’occupation humaine précoce en Amérique du Sud.
  23. Cidade Velha, centre historique de Ribeira Grande : Situé à Cabo Verde, ce centre historique est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO reconnu pour son architecture coloniale et son patrimoine culturel.
Please type your email in the field below and click "Subscribe"
Subscribe and get full instructions about the obtaining and using of International Driving License, as well as advice for drivers abroad