1. Permis de conduire international
  2.  / 
  3. Blog
  4.  / 
  5. 10 faits intéressants sur le Pakistan
10 faits intéressants sur le Pakistan

10 faits intéressants sur le Pakistan

Quelques informations sur le Pakistan :

  • Capitale : Islamabad.
  • Population : Environ 225 millions d’habitants, ce qui en fait le cinquième pays le plus peuplé du monde.
  • Langues officielles : Urdu et anglais.
  • Monnaie : Roupie pakistanaise.
  • Géographie : Géographie diversifiée, comprenant des montagnes, des plaines et des zones côtières.
  • La religion : Islam, la majorité de la population étant musulmane sunnite.
  • Le gouvernement : République fédérale parlementaire.

Fait 1 : Le Pakistan possède le plus grand système d’irrigation au monde.

Le Pakistan abrite l’un des plus grands systèmes d’irrigation au monde, connu sous le nom de système d’irrigation du bassin de l’Indus. Ce vaste réseau de canaux, de barrages et de digues s’étend sur l’ensemble du pays, principalement dans les plaines fertiles des provinces du Punjab et du Sindh.

Le système d’irrigation du bassin de l’Indus est vital pour l’agriculture pakistanaise, car il fournit de l’eau pour l’irrigation de millions d’hectares de terres agricoles. Elle joue un rôle crucial dans le maintien de l’économie agricole du pays, qui contribue de manière significative à son PIB et emploie une grande partie de sa main-d’œuvre.

Ce système d’irrigation a été développé sur plusieurs décennies, la construction ayant commencé sous la domination coloniale britannique au XIXe siècle et s’étant poursuivie après l’indépendance du Pakistan en 1947. Il a depuis été agrandi et modernisé pour répondre à la demande croissante du secteur agricole pakistanais.

PSSPCC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Fait 2 : Le Pakistan possède le port le plus profond

Le port de Karachi, situé à Karachi, au Pakistan, est l’un des ports les plus profonds du monde. Sa situation stratégique sur la côte de la mer d’Arabie lui permet d’accueillir des navires de grande taille et de servir de porte d’entrée vitale pour le commerce international. Ce port joue un rôle central dans l’économie pakistanaise en facilitant l’importation et l’exportation de diverses marchandises, en contribuant de manière significative au développement industriel et en créant des opportunités d’emploi. Sa profondeur lui permet de traiter efficacement divers types de marchandises, notamment des marchandises conteneurisées, des marchandises en vrac et des produits pétroliers, ce qui en fait une plaque tournante maritime cruciale dans la région.

Fait 3 : Le Pakistan abrite le deuxième sommet du monde.

Le Pakistan abrite la deuxième plus haute montagne du monde, le K2, qui est généralement considéré comme l’un des sommets les plus dangereux à conquérir. Situé dans la chaîne du Karakoram, le long de la frontière entre la Chine et le Pakistan, le K2 s’élève à une altitude de 8 611 mètres (28 251 pieds) au-dessus du niveau de la mer.

La réputation de danger du K2 est due à ses conditions météorologiques dangereuses, à ses défis techniques et au taux élevé de mortalité parmi les alpinistes. La montagne est connue pour ses pentes abruptes, ses conditions météorologiques imprévisibles, ses avalanches et ses risques d’éboulement, ce qui en fait un défi redoutable et mortel, même pour les alpinistes expérimentés.

Fait 4 : Le Pakistan est le seul pays musulman doté de l’arme nucléaire

Le Pakistan est le seul pays à majorité musulmane à posséder des armes nucléaires. Le programme d’armement nucléaire du Pakistan remonte aux années 1970 et a culminé avec des essais nucléaires réussis en mai 1998, en réponse à des essais similaires effectués par l’Inde voisine. Ces capacités nucléaires ont considérablement influencé la dynamique régionale et les calculs stratégiques en Asie du Sud.

L’arsenal nucléaire du Pakistan sert de moyen de dissuasion contre les menaces et les adversaires potentiels, en particulier l’Inde, avec laquelle le pays a connu des conflits et des tensions dans le passé. La possession d’armes nucléaires a joué un rôle important dans l’élaboration des politiques de sécurité nationale du Pakistan et dans ses relations avec d’autres pays, notamment les États-Unis et la Chine.

Fait 5 : Le Pakistan compte 6 sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO

Ces sites mettent en valeur le riche patrimoine du pays et attirent des visiteurs du monde entier. Les sites du patrimoine mondial de l’UNESCO au Pakistan sont les suivants

  1. Ruines archéologiques de Moenjodaro : ces ruines anciennes, situées dans la province de Sindh, remontent au troisième millénaire avant notre ère et constituent l’un des plus grands établissements de la civilisation de la vallée de l’Indus.
  2. Taxila : Ce site archéologique, situé dans la province du Punjab, était une ancienne ville et un centre d’apprentissage qui a prospéré du VIe siècle avant notre ère au Ve siècle de notre ère, représentant diverses civilisations anciennes, y compris la civilisation du Gandhara.
  3. Le fort de Lahore et les jardins de Shalimar : Situés à Lahore, capitale de la province du Pendjab, ces sites historiques représentent le patrimoine architectural moghol du Pakistan. Le fort de Lahore et les jardins de Shalimar illustrent la grandeur et la beauté de l’architecture et de l’aménagement paysager de l’époque moghole.
  4. Le Fort de Rohtas : Situé près de la ville de Jhelum dans la province du Pendjab, le Fort de Rohtas est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO reconnu pour son architecture militaire et son importance historique. Construit au XVIe siècle par le roi afghan Sher Shah Suri, le fort servait de forteresse défensive.
  5. Ruines bouddhistes de Takht-i-Bahi et vestiges de la ville voisine de Sahr-i-Bahlol : Ces anciennes ruines monastiques bouddhistes, situées dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, remontent au 1er siècle avant notre ère et représentent l’héritage bouddhiste de la civilisation du Gandhara.
  6. Fort et jardins de Shalimar à Lahore : Le Fort et les Jardins de Shalimar à Lahore, au Pendjab, sont des exemples exceptionnels de l’art et de l’architecture moghols à leur apogée, et forment un bel ensemble exemplaire des expressions créatives et esthétiques de l’Empire moghol à son apogée.

Remarque : si vous prévoyez de visiter le pays, vérifiez si vous avez besoin d’un permis de conduire international au Pakistan pour conduire.

MhtooriCC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Fait 6 : Le plus jeune lauréat du prix Nobel originaire du Pakistan

La plus jeune lauréate du prix Nobel originaire du Pakistan est Malala Yousafzai. Elle a reçu le prix Nobel de la paix en 2014, à l’âge de 17 ans. Malala a acquis une reconnaissance internationale pour sa défense de l’éducation des filles et des droits de l’homme, en particulier dans sa vallée natale de Swat, dans le nord-ouest du Pakistan, où elle a défié l’interdiction faite par les talibans aux filles d’aller à l’école. Bien qu’elle ait survécu à une tentative d’assassinat par les talibans en 2012, Malala a continué à militer et est devenue un symbole de résilience et de courage. Son prix Nobel de la paix a consolidé son statut de défenseur mondial de l’éducation et des droits de l’enfant.

Fait 7 : Les Pakistanais adorent décorer leurs moyens de transport

Au Pakistan, en particulier dans les zones urbaines, il est de tradition de décorer les différents moyens de transport, tels que les bus, les camions et les rickshaws, avec des œuvres d’art vibrantes et colorées. Cette tradition, connue sous le nom de « truck art » ou « bus art », est un trait distinctif de la culture pakistanaise et est célébrée pour ses dessins audacieux, ses motifs complexes et ses couleurs vives.

L’art du camion et l’art du bus présentent souvent une variété de motifs, notamment des motifs floraux, des dessins géométriques, des symboles religieux et des portraits de célébrités ou de personnalités politiques. Chaque véhicule est décoré de manière unique, reflétant la personnalité et les préférences du propriétaire ou du conducteur.

La pratique du transport de décorations au Pakistan a de multiples objectifs. Il ajoute une touche de beauté esthétique aux rues et aux autoroutes, faisant ressortir les véhicules au milieu de l’agitation de la vie urbaine. En outre, elle constitue une forme d’expression personnelle et d’identité culturelle pour les artistes et les conducteurs impliqués dans le processus.

Mehtab AlamCC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Fait n° 8 : le Pakistan produit plus de la moitié des ballons de football dans le monde

Le Pakistan est l’un des principaux producteurs de ballons de football, avec plus de la moitié de la production mondiale. La ville de Sialkot, située dans la province du Punjab, est particulièrement réputée pour sa production de ballons de football cousus main de grande qualité.

L’industrie des ballons de football de Sialkot a une longue histoire, qui remonte à plusieurs décennies. Les artisans de la ville sont spécialisés dans la production de ballons de football cousus à la main, selon des techniques traditionnelles transmises de génération en génération.

Le processus de fabrication des ballons de football à Sialkot consiste à découper des panneaux de cuir synthétique ou d’autres matériaux, à les assembler à la main et à gonfler le ballon à la pression requise. Chaque balle est méticuleusement inspectée pour en vérifier la qualité et la durabilité avant d’être expédiée vers les marchés du monde entier.

Fait 9 : La forteresse de Ranikot a des murs d’une longueur de 27 kilomètres.

Le fort de Ranikot, également connu sous le nom de Grande Muraille du Sindh, possède une impressionnante muraille d’une longueur d’environ 27 kilomètres. Situé dans le district de Jamshoro, dans la province de Sindh, au Pakistan, le fort de Ranikot est l’un des plus grands forts du monde par sa circonférence.

Le mur massif du fort, construit principalement en pierre et en briques d’argile, encercle une zone d’environ 26 kilomètres carrés, ce qui en fait l’une des structures défensives les plus étendues jamais construites. Son origine est entourée de mystère, certains historiens suggérant que la construction a pu commencer dès le 8e siècle de notre ère, tandis que d’autres pensent qu’elle remonte au 17e siècle.

Le fort de Ranikot servait de place forte stratégique et protégeait les habitants contre les invasions et les attaques. Son architecture impressionnante, avec ses murs massifs, ses bastions et ses portes, reflète les prouesses militaires des anciennes civilisations qui ont habité la région.

Sana BurneyCC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Fait 10 : Le Pakistan est le premier pays musulman à avoir une femme à la tête de son gouvernement.

Le Pakistan a été le premier pays à majorité musulmane à avoir une femme à la tête de son gouvernement. Benazir Bhutto, fille de l’ancien Premier ministre Zulfikar Ali Bhutto, est devenue Premier ministre du Pakistan en 1988, devenant ainsi la première femme à diriger une nation à majorité musulmane dans l’histoire moderne.

Le mandat de Benazir Bhutto en tant que Premier ministre a marqué une étape importante pour les droits des femmes et l’égalité des sexes au Pakistan. Malgré les difficultés et l’opposition, elle a mis en œuvre diverses réformes visant à améliorer l’éducation, les soins de santé et l’émancipation des femmes. Son leadership a ouvert la voie à une plus grande participation politique et à une meilleure représentation des femmes dans le processus démocratique pakistanais.

Benazir Bhutto a été Premier ministre du Pakistan à deux reprises, d’abord de 1988 à 1990, puis de 1993 à 1996. Son héritage de pionnière et de défenseur de la démocratie et des droits de la femme continue d’inspirer des générations de Pakistanais et de personnes du monde entier.

Please type your email in the field below and click "Subscribe"
Subscribe and get full instructions about the obtaining and using of International Driving License, as well as advice for drivers abroad