1. Permis de conduire international
  2.  / 
  3. Blog
  4.  / 
  5. 10 faits intéressants sur Cuba
April 14, 2024

10 faits intéressants sur Cuba

Quelques informations sur Cuba :

  • Population : Environ 11,2 millions d’habitants.
  • Capitale : La Havane.
  • Langue officielle : Espagnol.
  • Monnaie : Peso cubain (CUP)
  • Gouvernement : État communiste avec un système de parti unique.
  • Religion principale : Christianisme, principalement catholicisme romain.
  • GĂ©ographie : La plus grande Ă®le des CaraĂŻbes, situĂ©e au sud des États-Unis et Ă  l’est du Mexique.

Fait 1 : Cuba pourrait être considéré comme un musée de vieilles voitures.

Cuba est célèbre pour sa vaste collection de voitures américaines classiques du milieu du XXe siècle, affectueusement appelées “yank tanks” ou “almendrones”. Ces automobiles anciennes, datant principalement des années 1940 et 1950, sont devenues des symboles emblématiques de Cuba.

La prédominance des voitures de collection à Cuba est le résultat de divers facteurs historiques, notamment l’embargo imposé par les États-Unis dans les années 1960, qui a limité l’importation de nouveaux véhicules et a incité les Cubains à entretenir et à restaurer les automobiles existantes. Au fil des décennies, les Cubains ont ingénieusement adapté et préservé ces voitures classiques, improvisant souvent des réparations et des modifications en raison de l’accès limité aux pièces de rechange et aux ressources.

Remarque : si vous prévoyez de visiter le pays, vérifiez si vous avez besoin d’un permis de conduire international à Cuba pour louer et conduire une voiture.

Fait 2 : Les cigares cubains sont connus dans le monde entier

Cuba a une longue tradition de production de cigares, qui remonte à plusieurs siècles, lorsque le tabac indigène cubain a été cultivé pour la première fois par le peuple Taino. Aujourd’hui, les cigares cubains sont considérés comme le summum de l’artisanat du cigare et sont très recherchés par les amateurs de cigares du monde entier.

Le climat favorable et le sol fertile de la région cubaine de Vuelta Abajo, dans la province de Pinar del Río, sont particulièrement bien adaptés à la culture du tabac, ce qui permet d’obtenir des feuilles d’une qualité et d’une saveur exceptionnelles. Les cigares cubains sont généralement fabriqués selon des méthodes traditionnelles, avec des torcedores (rouleurs de cigares) qualifiés qui roulent chaque cigare à la main en utilisant une combinaison de feuilles de tripe, de sous-cape et de cape provenant de plants de tabac de première qualité.

Fait 3 : Cuba compte 9 sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO

Les sites du patrimoine mondial de l’UNESCO sont des lieux désignés d’importance culturelle ou naturelle qui sont considérés comme ayant une valeur universelle exceptionnelle. Ces sites sont sélectionnés sur la base de critères tels que l’importance historique, l’importance architecturale, la diversité culturelle ou l’importance écologique.

Ces sites sont les suivants

  1. La vieille Havane et son système de fortifications : Le centre historique de La Havane, avec son architecture coloniale et ses fortifications bien préservées, est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.
  2. Trinidad et la vallée de los Ingenios : La ville coloniale de Trinidad et la vallée des sucreries voisine, connue pour ses plantations de sucre et ses bâtiments historiques, sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.
  3. Vallée de Viñales : Située dans la province de Pinar del Río, la vallée de Viñales est réputée pour ses paysages karstiques uniques, son agriculture traditionnelle et ses méthodes de culture du tabac.
  4. Parc national de Desembarco del Granma : Ce parc national côtier du sud-est de Cuba présente des falaises, des grottes et des terrasses marines spectaculaires, ainsi que des empreintes de dinosaures fossilisées.
  5. Parc national Alejandro de Humboldt : Situé dans l’est de Cuba, ce site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO est connu pour sa biodiversité exceptionnelle, notamment ses espèces endémiques et ses écosystèmes variés.
  6. Château de San Pedro de la Roca, Santiago de Cuba : Également connue sous le nom de château El Morro, cette forteresse historique surplombe l’entrée de la baie de Santiago et a joué un rôle crucial dans la protection de la ville contre les attaques de pirates.
  7. Centre historique de Camagüey : La ville coloniale de Camagüey, avec ses rues en forme de labyrinthe et son architecture bien préservée, est reconnue comme un site du patrimoine mondial de l’UNESCO.
  8. Centre historique urbain de Cienfuegos : La ville de Cienfuegos, fondée par des colons français au XIXe siècle, présente une élégante architecture néoclassique et un plan urbain bien conçu.
  9. Paysage archéologique des premières plantations de café dans le sud-est de Cuba : Ce site du patrimoine mondial de l’UNESCO comprend une série de plantations de café historiques et de paysages culturels datant du XIXe siècle.
Adam Jones Adam63, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Fait 4 : Cuba avait deux monnaies

Le système de double monnaie de Cuba existe depuis les années 1990 et a été introduit à l’origine pour répondre aux problèmes économiques survenus après l’effondrement de l’Union soviétique. Le peso convertible cubain (CUC) a été créé en tant que monnaie indexée sur le dollar américain et utilisée principalement pour les transactions impliquant des touristes étrangers, des biens importés et certains services.

La monnaie actuelle de Cuba est le peso cubain, mais il est rattaché au dollar et a un taux de change public et non officiel. Certains magasins peuvent accepter les dollars américains comme mode de paiement.

Fait 5 : Cuba est la plus grande île des Caraïbes

Cuba est la plus grande île des Caraïbes, avec une superficie d’environ 109 884 kilomètres carrés. Il est situé dans le nord de la mer des Caraïbes, au sud des États-Unis et à l’est du Mexique. Les eaux territoriales de Cuba abritent un large éventail d’îles, d’îlots et de cayes, dont le nombre exact peut varier en fonction des critères utilisés pour définir une île.

Parmi les îles et archipels plus petits situés sur le territoire cubain, on peut citer la Isla de la Juventud (île de la jeunesse), Cayo Coco, Cayo Largo del Sur, l’archipel des Jardines del Rey (jardins du roi) et l’archipel de Sabana-Camagüey.

Fait 6 : Cuba possède une riche biodiversité

Cuba est connue pour son taux élevé d’endémisme, avec de nombreuses espèces qui ne se trouvent nulle part ailleurs dans le monde. Il s’agit de plantes endémiques telles que les palmiers, les orchidées et les fougères, ainsi que d’animaux tels que le crocodile cubain, le solénodon cubain, et le plus petit oiseau du monde, le colibri.

Les écosystèmes marins du pays, notamment les récifs coralliens, les herbiers marins et les forêts de mangroves, abritent également une grande variété de vie marine, notamment des poissons colorés, des crustacés et des mammifères marins.

Fait 7 : Cuba a conservé une grande partie de son architecture coloniale.

L’architecture coloniale de Cuba témoigne de l’histoire séculaire de la domination et de l’influence coloniales espagnoles. Les villes et villages de l’île présentent une grande variété de styles architecturaux, allant du baroque espagnol et du néoclassique à l’Art déco, en passant par des combinaisons éclectiques d’influences diverses.

La Havane, la capitale, s’enorgueillit d’une collection particulièrement impressionnante de bâtiments de l’époque coloniale, notamment de grandes cathédrales, de palais majestueux et d’élégantes demeures. Le centre historique de la Vieille Havane (Habana Vieja), classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, est réputé pour ses rues pavées, ses bâtiments colorés et ses monuments architecturaux tels que la cathédrale de La Havane, la Plaza de Armas et le Castillo de la Real Fuerza.

Outre La Havane, d’autres villes cubaines telles que Trinidad, Cienfuegos, Camagüey et Santiago de Cuba présentent également des exemples significatifs d’architecture coloniale. Ces villes possèdent des quartiers historiques bien préservés, caractérisés par de charmantes places, des façades ornées et des bâtiments centenaires qui offrent aux visiteurs un aperçu du passé colonial de Cuba.

Fait 8 : La crise de Cuba a failli déboucher sur une guerre nucléaire.

La crise des missiles de Cuba d’octobre 1962 a été un moment périlleux dans l’histoire de la guerre froide. Tout a commencé lorsque les États-Unis ont découvert des missiles soviétiques à Cuba, ce qui a déclenché une situation tendue. Le président Kennedy impose un blocus naval, tandis que Khrouchtchev cherche une solution prudente. Après treize jours d’âpreté au gain, un accord pacifique a été conclu. Les Soviétiques ont retiré les missiles de Cuba et les États-Unis se sont engagés à retirer les missiles de Turquie. Bien qu’elle ait permis d’éviter une guerre nucléaire, la crise a mis en évidence la nécessité de trouver des solutions diplomatiques dans un contexte de tensions mondiales.

Fait 9 : Cuba a une tradition intéressante pour le Nouvel An

À Cuba, le réveillon du Nouvel An, connu sous le nom de “Nochevieja”, est célébré par un mélange de coutumes traditionnelles, de réunions de famille et de festivités. L’une des traditions les plus caractéristiques du Nouvel An à Cuba est celle de “Las doce uvas de la suerte” ou “Les douze raisins de la chance”.

À l’approche de minuit, la coutume veut que les Cubains se réunissent avec leur famille et leurs amis, souvent dans des maisons ou sur des places publiques, pour accueillir la nouvelle année. Juste avant minuit, tout le monde prépare douze raisins, un pour chaque coup d’horloge de minuit. Lorsque l’horloge sonne douze fois, chaque raisin est mangé, chaque raisin symbolisant la chance pour chaque mois de l’année à venir.

Outre la tradition de la dégustation de raisin, les célébrations du Nouvel An à Cuba comprennent souvent de la musique, des danses, des feux d’artifice et des festins. De nombreuses personnes participent à des fêtes, des concerts ou des événements culturels pour fêter la nouvelle année dans la joie et l’enthousiasme.

Fait n° 10 : Cuba est le berceau d’une grande variété de boissons alcoolisées.

Cuba possède une riche tradition de production d’alcool, plusieurs boissons étant étroitement associées à la culture et au patrimoine cubains. Parmi les boissons alcoolisées cubaines les plus connues, on peut citer

  1. Le rhum : Cuba est célèbre pour son rhum, fabriqué à partir de mélasse de canne à sucre ou de jus de canne à sucre. Le rhum cubain est connu pour sa saveur douce et est utilisé dans de nombreux cocktails classiques, notamment le Mojito, le Daiquiri et le Cuba Libre. Les marques de rhum cubain les plus populaires sont Havana Club, Santiago de Cuba et Ron Varadero.
  2. Cuba Libre : également connu sous le nom de “rhum et coca”, le Cuba Libre est un cocktail simple composé de rhum cubain, de cola et de jus de citron vert. Il s’agit d’une boisson populaire à Cuba et dans le monde entier.
  3. Piña Colada : Bien que les origines exactes de la Piña Colada soient discutées, Cuba est souvent considéré comme l’un des lieux de naissance de ce cocktail tropical. Il se compose généralement de rhum, de crème ou de lait de coco et de jus d’ananas, mélangés à de la glace et servis avec un quartier d’ananas et une cerise.
  4. Cristal et Bucanero : il s’agit de deux marques populaires de bière cubaine. Cristal est une bière blonde légère, tandis que Bucanero est une bière plus forte et plus foncée.
  5. Guarapo : Le guarapo est une boisson cubaine traditionnelle à base de jus de canne à sucre fraîchement pressé. Elle est souvent servie froide et constitue une boisson rafraîchissante et populaire, surtout par temps chaud.
Please type your email in the field below and click "Subscribe"
Subscribe and get full instructions about the obtaining and using of International Driving License, as well as advice for drivers abroad