1. Permis de conduire international
  2.  / 
  3. Blog
  4.  / 
  5. 15 faits intéressants sur le Salvador
15 faits intéressants sur le Salvador

15 faits intéressants sur le Salvador

Le Salvador, niché au nord de l’Amérique centrale, n’est pas seulement le plus petit pays de la région, c’est aussi un microcosme de richesses culturelles. Avec ses montagnes verdoyantes, ses plages de l’océan Pacifique et ses villages pittoresques, elle offre un éventail varié de beautés naturelles.

La riche histoire du pays est marquée par l’influence de l’ancienne civilisation maya, évidente dans l’architecture et l’art du Salvador. La capitale, San Salvador, est un centre dynamique qui allie tradition et modernité dans les domaines de la culture et des affaires.

1 Fait : Le Salvador est le plus petit pays d’Amérique centrale.

Le Salvador, le plus petit pays d’Amérique centrale, s’étend sur environ 21 041 kilomètres carrés. Malgré sa taille modeste, ce petit coin de terre a joué un rôle important dans l’histoire de la région, en étant le témoin de réalisations et de transformations culturelles extraordinaires. Son influence sur la formation de l’identité centraméricaine reste inestimable et persiste encore aujourd’hui.

2 Fait : Le nom “El Salvador” se traduit par “Le Sauveur” en espagnol.

Il tire son origine du nom officiel complet du pays, “República de El Salvador” (République du Sauveur). Ce nom reflète les liens historiques et culturels du pays avec le christianisme, en particulier avec Jésus-Christ, qui est souvent appelé “le Sauveur” dans la théologie chrétienne. L’utilisation de ce nom souligne le lien avec les thèmes religieux et spirituels de l’identité du pays.

3 Faits : Le Salvador, terre des volcans

Le Salvador est souvent appelé le “pays des volcans” en raison de l’abondance des volcans disséminés dans tout le pays. Ce petit pays d’Amérique centrale compte environ 23 volcans actifs, qui contribuent à sa géographie unique et offrent à la fois des défis et des opportunités aux communautés locales. Ces volcans sont devenus des repères géographiques importants et des points d’intérêt pour les visiteurs qui explorent le Salvador.

4 Fait : Un volcan figure également sur le drapeau du Salvador.

Le drapeau du Salvador est orné d’un volcan. L’emblème central du drapeau représente un triangle avec un paysage vert, un ciel bleu et un volcan blanc s’élevant au milieu. Cette représentation symbolise les caractéristiques géographiques du pays, notamment ses paysages luxuriants et les nombreux volcans qui façonnent son relief. Le dessin du drapeau reflète l’importance de ces éléments naturels dans l’identité et l’histoire du Salvador.

5 Fait : Le Salvador n’a pas de monnaie nationale.

Le pays a adopté le dollar américain en 2001, en remplacement du colón salvadorien. Cela signifie que le Salvador n’a pas de monnaie nationale indépendante et que les transactions à l’intérieur du pays sont effectuées en dollars américains.

6 Fait : La grande majorité des Salvadoriens sont des métis.

Le Salvador a une population diversifiée et la majorité des Salvadoriens s’identifient comme des métis. Environ 86 % de la population est classée comme métisse, ce qui représente une importante majorité démographique. Ce terme englobe les personnes d’ascendance mixte européenne (espagnole) et indigène américaine.

7 Fait : La cuisine nationale du Salvador contient des plats préparés à partir de fleurs.

L’une des caractéristiques de la cuisine nationale du Salvador est l’utilisation de fleurs comestibles dans certains plats. Un exemple notable est l’utilisation de la fleur “loroco” dans la cuisine salvadorienne. Le Loroco est un bourgeon floral comestible originaire d’Amérique centrale, souvent utilisé comme ingrédient dans divers plats traditionnels.

Un plat populaire à base de loroco est la “pupusa”, une épaisse tortilla de maïs traditionnelle salvadorienne remplie de différents ingrédients. Les pupusas peuvent être farcies d’un mélange de loroco et de fromage, créant ainsi une combinaison unique et savoureuse. L’ajout de fleurs comestibles ajoute une touche distinctive aux traditions culinaires salvadoriennes, mettant en valeur la richesse de la biodiversité et du patrimoine culturel du pays.

8 Fait : L’un des symboles nationaux est le Torogoz.

L’oiseau Torogoz, scientifiquement connu sous le nom de Motmot à sourcils turquoise (Eumomota superciliosa), est en effet un symbole national du Salvador. Cet oiseau vibrant, au plumage distinctif turquoise et bleu royal et aux longues plumes de la queue, n’est pas seulement apprécié pour sa beauté, il a aussi une signification culturelle.

Le Torogoz a été déclaré oiseau national du Salvador en 1999 en raison de sa présence dans le pays et de son association avec le folklore et les traditions locales. Il symbolise la liberté et la richesse naturelle du Salvador. L’apparence frappante de l’oiseau et sa représentation dans diverses formes d’art et d’artisanat en font une icône importante de la culture salvadorienne et une source de fierté nationale

9 Fait : Il y a des pyramides précoloniales au Salvador.


Le Salvador abrite des sites archéologiques avec des structures de civilisations précolombiennes, mais il ne possède pas les pyramides emblématiques associées à la civilisation maya que l’on trouve dans d’autres parties de l’Amérique centrale. Un site archéologique remarquable est celui de San Andrés, habité par le peuple Pipil.

Les structures de San Andrés ne sont pas des pyramides au sens traditionnel du terme, mais comprennent des plates-formes et des places cérémonielles. Le site date d’environ 900 ans après J.-C. et fournit des informations précieuses sur l’histoire précolombienne de la région.

Il est important de noter que si le Salvador ne possède pas de grandes pyramides, les sites archéologiques du pays contribuent à notre compréhension des diverses cultures indigènes qui existaient avant la colonisation espagnole.

10 Fait : Le tourisme au Salvador connaît une croissance très rapide

Le pays s’est efforcé de promouvoir sa beauté naturelle, son patrimoine culturel et le tourisme d’aventure. Les principales attractions sont les plages de la côte pacifique, comme El Tunco et El Zonte, les sites archéologiques comme Joya de Cerén et la pittoresque Ruta de las Flores.

Le gouvernement a mis en œuvre des initiatives visant à améliorer les infrastructures, à promouvoir le tourisme durable et à attirer les visiteurs. En outre, la communauté des surfeurs a reconnu les excellentes conditions de surf du Salvador, ce qui a contribué à l’attrait du pays pour les amateurs de surf.

11 Fait : Le Salvador a une longue saison pour les amateurs de surf.

Le Salvador peut s’enorgueillir d’une saison de surf longue et régulière, qui s’étend de mars à octobre. Avec son littoral pacifique et ses spots populaires comme El Tunco et El Zonte, le pays attire les amateurs de surf à la recherche de vagues fiables et de conditions favorables pendant une grande partie de l’année.

12 Fait : Le pays compte encore beaucoup de pauvres, ce qui oblige les gens à émigrer.

On estime que plus de 2 millions de Salvadoriens vivent à l’étranger et qu’un grand nombre d’entre eux ont émigré aux États-Unis. Les États-Unis accueillent la plus grande diaspora salvadorienne, avec des villes comme Los Angeles, Washington, D.C. et Houston qui comptent d’importantes communautés salvadoriennes. Les raisons économiques, notamment la pauvreté et les possibilités d’emploi limitées, ont été des moteurs importants de l’émigration du Salvador.

13 Fait : L’industrie du café au Salvador est bien connue et joue un rôle important dans l’économie du pays.

L’industrie du café est un élément essentiel de l’économie du Salvador. Réputé pour son café Arabica de haute qualité, le pays est un exportateur mondial important depuis le 19e siècle. Malgré la diversification de l’économie, le café reste vital, car il permet aux agriculteurs locaux de gagner leur vie.

14 Fait : La nature du Salvador est riche en forêts tropicales et le pays compte 5 parcs nationaux.

Le Salvador possède un environnement naturel riche et varié, caractérisé par des forêts tropicales et une grande biodiversité. Le pays abrite cinq parcs nationaux, chacun offrant des écosystèmes uniques et des possibilités de conservation et de loisirs. Ces parcs contribuent à la préservation du patrimoine naturel du Salvador et attirent les visiteurs désireux de découvrir ses paysages luxuriants et sa faune diversifiée.

15 Fait : Les routes principales du Salvador sont les meilleures d’Amérique centrale.

Le Salvador a apporté des améliorations notables à son infrastructure routière et ses routes principales sont souvent considérées comme les meilleures d’Amérique centrale. Toutefois, il est important de noter qu’elles ne répondent pas nécessairement aux mêmes normes que les routes des États-Unis. Bien que des efforts aient été faits pour améliorer la sécurité et la connectivité, certaines routes du Salvador peuvent encore poser des problèmes, notamment en ce qui concerne l’entretien, la signalisation et les conditions de conduite. Il est conseillé aux voyageurs de faire preuve de prudence, de respecter le code de la route local et de se tenir informés de l’état des routes lorsqu’ils traversent le pays.

En fonction de votre permis de conduire, vous aurez peut-être besoin d’un permis de conduire international pour conduire au Salvador.

Le Salvador est un endroit vraiment cool, avec une nature magnifique et un mélange d’anciennes et de nouvelles traditions. Malgré des temps difficiles, les habitants sont forts et accueillants. Explorer le Salvador, c’est découvrir un mélange unique d’histoire, de beauté naturelle et de l’esprit extraordinaire de ses habitants. C’est un endroit spécial qui laisse une impression durable à tous ceux qui le visitent.

Please type your email in the field below and click "Subscribe"
Subscribe and get full instructions about the obtaining and using of International Driving License, as well as advice for drivers abroad